lundi 25 décembre 2017

Kiri le pingouin / Le parfait Noël d'Arthur

Kiri le pingouin

Depuis la création de ce blogue d'archives, nombreux sont les films qu'on m'a demandé de partager. Kiri le pingouin fait partit de ces films. Inclue dans les programmations plus récentes, post-2000, il est plus frais dans nos mémoires. Le film est une co-production entre le Japon et la Russie, réalisé en 1986.

Le film est un grand succès à sa sortie. Il comporte aventures, humour, drame et de belles morales pour les tout petits. De plus, il ne comporte pratiquement pas de violence, ce qui est un plus pour une grande majorité de parents. Plusieurs critiques en ligne disent préférer ce film aux classiques de Disney. Ça en dit long sur la qualité attachante du métrage. L'introduction à l'histoire peut être considéré come un peu longue, mais on s'accroche aux personnages et à l'intrigue au bout d'à peine 25 minutes, et on ne peut plus détourner les yeux. Il y a aussi un volet éducatif au film, qui saura plaire à tous. Sans oublier la fabuleuse trame sonore composé par le groupe "Bullets".

Bref, un grand classique oublié de la programmation de Ciné-Cadeau. Un film à découvrir ou à redécouvrir avec vos tout petits. Il fut diffusé pour la première fois à Ciné-Cadeau le jour de Noël 1990, puis rediffusé en 1997, 2000 et 2001. Bon cinéma à toute votre famille!

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Priklyucheniya pingvinenka Lolo
Titre alternatif: Scamper the penguin
Année: 1986
Première diffusion à Ciné-Cadeau: 25 décembre 1990
Rediffusion à Ciné-Cadeau: 1er janvier 1997, 31 décembre 2000, 27 décembre 2001
Durée: 75 min.
Pays: Japon / Russie
Réalisateurs: Gennadiy Sokolskiy (as G. Sokolskiy), Kenji Yoshida(as K. Yoshida)
Scénario: Eiichi Taji (as E. Tati), Viktor Merezhko (as V. Merezhko)
Synopsis: Il était une fois aux confins du monde, en Antarctique, une colonie de manchots venue reprendre possession de leur territoire après l'hiver. Les bébés manchots vont comme tous les enfants à l'école, le maître Papigato leur apprend les dangers qui les guettent. Lolo est déjà un bébé hardi et intrépide, il part souvent à l'aventure seul ou avec sa meilleure amie Pépé. Mais un jour, ils vont un peu trop loin...





******



Le parfait Noël d'Arthur

Un grand succès que ce film de Noël d'Arthur. Suite à la populaire série télé, la compagnie de production CINAR a produit ce téléfilm de Noël en 2000, et il fut diffusé l'année même dans le cadre de la programmation de Ciné-Cadeau.

Un peu plus sur la série télé, en provenance de "Planète-Jeunesse":
Relativement peu connue en France, cette série d’animation américano-canadienne qui est basée sur le livre de Marc Brown, "Les Aventures d'Arthur", est pourtant la plus longue jamais produite en Amérique, juste après Les Simpson ! C’est donc aussi la plus longue série animée américaine à destination des enfants. En revanche, sur le plan mondial, elle est dépassée par des animés japonais comme Doraemon ou Sazae-san qui comptent plusieurs milliers d’épisodes ! Marc Brown était au départ réticent à ce qu’on adapte ses livres en dessin animé car il redoutait de participer involontairement au phénomène qui voit les enfants délaisser la lecture au profit de la télévision. C’est pour cela qu’il n’est pas rare que l’on souligne la valeur éducative des livres au cours de la série.
Bien que cette série s’intitule Arthur, toutes les histoires – il y en a généralement deux par épisode - ne s’articulent pas autour de ce personnage (qui n’apparaît parfois même pas) mais souvent autour de sa sœur ou de ses amis, ce qui permet de varier les sujets. A ce propos il faut noter que si la plupart des épisodes traite de problèmes enfantins, certains s’attaquent à des sujets graves comme la maladie (dyslexie, asthme, cancer, alzheimer...) ou la mort (lorsque l’oiseau de Diminou décède). On notera d’une manière générale, que la série s’ancre dans un univers réaliste, il n’est donc pas rare que la religion de certains personnages soit montrée à l’écran. De plus, les innovations technologiques ou les évolutions sociales de la société sont intégrées à l’histoire, et ce bien que - à l’instar des Simpson - les protagonistes conservent le même âge tout au long des épisodes.

Arthur a engendré un spin-off, Postcards from Buster (2004-2008 ; 2012), inédit en France. Enfin, il existe trois téléfilms dont deux doublés en français "Le Parfait noël d'Arthur" (2000) et "Arthur : À la recherche de PAL!" (2006; film en 3D). "Arthur, It's Only Rock 'N' Roll" (2002) est inédit à ce jour chez nous (en France).
En VO, le générique est chanté par le groupe de reggae Ziggy Marley and the Melody Makers. Toujours en VO, de nombreuses célébrités ont prêté leurs voix à des personnages épisodiques, comme c'est souvent le cas dans les dessins animés américains très populaires. Ce procédé n'a pas été repris en France. A noter à ce propos que le doublage francophone a été effectué au Québec pour les saisons 1 à 6 puis en France à partir de la saison 7.

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Arthur's Best Christmas
Année: 2000
Première diffusion à Ciné-Cadeau: 24 décembre 2000
Rediffusion à Ciné-Cadeau: 25 décembre 2000, 25 décembre 2004, 15 décembre 2009, 
Durée: 55 min.
Pays: États-Unis / Canada
Réalisateur: Greg Bailey
Scénario: Peter K. Hirsch
Produit par:  CINAR, Marc Brown Studios, WGBH
Synopsis: Arthur, D.W., leurs familles et amis, se préparent pour avoir le meilleur Noël dans la ville d'Elwood, mais des obstacles se mettent sur leur chemin...




******


Spaghetti à la romaine

En provenance de "Planète-Jeunesse":
Le studio Belvision a commencé à se faire connaître dans le monde de l'animation dés la fin des années cinquante, mais ce n'est que pendant les années soixante, voire soixante-dix, que le studio connait un essor important. Des œuvres d’animation à foison voient le jour : Les Aventures de Tintin, d'après Hergé en 1961, Pinocchio dans l'Espace et Gibus le magicien en 1965 sont un exemple d'animations réalisées à l'époque par le studio.

Pourtant, celui-ci n'est pas encore à son apogée bien que des séries d'animation soient dans ses cartons au milieu des années 1960. Raymond Leblanc, fondateur de Belvision Studios et alors directeur, décide de produire quelques pilotes, et, comme à son habitude, il se penche sur la bande dessinée franco-belge pour être la vitrine de ces adaptations. Parmi ces pilotes, il y en a un qui adapte la bande-dessinée de l'italien naturalisé belge, Dino Attanasio, à savoir Spaghetti, imaginée en 1952 avec l'aide du scénariste Goscinny, et parue pour la première fois dans l'hebdomadaire Le journal de Tintin en 1957.

A sa sortie en 1965, ce pilote n'obtint pas l'accueil escompté, ce qui ne permis pas la création d'une série à proprement dite. Cependant, le court-métrage fut, par la suite, tout de même commercialisé de part et d'autre du globe.
En France, il n'est pas certain qu'il ait eu droit à une diffusion sur nos téléviseurs, du moins nous n'en avons pas retrouvé la trace. Par contre, il eu droit à une diffusion francophone outre-Atlantique, sur la chaîne télévisée Radio-Québec, en 1985.
En revanche, en France, une VHS ("les héros du journal de Tintin") commercialisée en 1981 par RCV proposait huit épisodes, essentiellement des pilotes de séries et uniquement des productions signées Belvision, dont Spaghetti. La VHS, épuisée, est cotée à plusieurs dizaines d'euros de nos jours.
Enfin, on notera que le réalisateur est Ray Goossens, un grand homme de l'animation belge qui a occupé ce poste de manière quasi récurrente chez Belvision (on lui doit par exemple Astérix le Gaulois).

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Spaghetti
Année: 1965
Première diffusion à Ciné-Cadeau: 4 janvier 1985
Durée: 8 min.
Pays: Belgique
Réalisateur: Ray Goossens
Scénario: Yves Duval
Produit par: Belvision
Synopsis: Dans les années 1960, en Italie, le tourisme se démocratise de plus en plus. Les agences de tourisme fleurissent donc à Rome, comme dans les plus grandes villes du monde. C'est au plein cœur de la ville éternelle qu'un américain souhaite bénéficier des services d'agences touristiques. Pour profiter de l'aubaine, le directeur de l'agence décide de faire appelle à Prosciutto. C'est alors que commence une aventure cocasse et des plus rocambolesques...

2 commentaires:

  1. Bonne année à toi et à ton blogue.
    Dommage ces parutions occasionnelles.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonne année! Oui je sais c'est dommage, mais je n'ai pas pu mettre autant de temps que les années précédentes. Je tenterai de faire mieux l'an prochain.

      Effacer