vendredi 23 décembre 2016

L’oiseau bleu / Nous avons été oiseaux

 

L'Oiseau Bleu

La chaîne télé française France3 a produit en 1981-1982 une émission présentant des téléfilms sur le thème de Noël, intitulé "Mon meilleur Noël". C'est dans ce cadre que fut réalisé "L'Oiseau Bleu" en 1981 par Gabriel Axel. Attention de ne pas le confondre avec le film de 1976 du même titre, basé sur la même histoire mais produite aux États-Unis par 20th Century Fox.

Le téléfilm est basé sur une pièce de théâtre en 6 actes, écrite par l'écrivain belge Maurice Maeterlinck en 1908. Dès 1910, on l'adapte au cinéma, et on réalise même un opéra en 1919 qui est joué pour la première fois à Noël à l'Opéra Métropolitain de New-York.

L'histoire originale est très belle et fantastique, de quoi faire un film fabuleux remplit de magie. Le problème de cette version de "L'Oiseau Bleu" est simple... c'est un téléfilm français. Le budget pour les téléfilms, vous le devinez, est beaucoup moins imposant que n'importe quel long métrage, mais d'autant plus si il est destiné à un public enfant. On sent une réelle volonté de bien faire, aucun doute là-dessus, mais le résultat final ressemble plus à un épisode de "Iniminimagimo", c'est joué comme une pièce de théâtre.

Peut-être est-ce l'âge, peut-être est-ce mon sens critique qui cherche les problèmes... mais j'ai trouvé les acteurs très moyen. Particulièrement les enfants qui joue comme dans une pièce de théâtre présenté à leur parents dans le gym de l'école primaire. Le comédien Romain Trembleau, dans le rôle de Tyltyl m'a même rendu un tantinet violent, avec ses airs d'enfants gâté qui surjoue. Il est très mauvais, et même si il SEMBLE savoir jouer à priori, on se rend vite compte qu'il est incapable de jouer des émotions. Ça semble anodin, et peut-être est-ce que moi qui le voit de cet oeil, mais je n'ai pas l'impression qu'on a dit non souvent à cet enfant, et ce trait de personnalité d'enfant roi transparait dans son jeux. C'est atroce. Je l'ai détesté. Mais bon, comme je vous dit, ce n'est que mon opinion personnel.

De plus, peut-être encore une fois pour des raisons budgétaire, ça manque de musique, ce qui rend toute les scènes un peu ennuyante. Et ce manque de musique, qui aurait accentué les émotions, fait qu'on se concentre sur le jeu minable des comédiens, et ça ne fait que gâcher notre visionnement. Bon... je me relie et je me trouve très rude... mais je crois que je suis simplement incapable d'aimer le cinéma français de bas étage. Ce n'est peut-être que culturel, je doute fort que les français apprécierai nos téléfilm jeunesse, pour les mêmes raisons. Mais bon... J'ai trouvé ce téléfilm très ennuyant, et je ne vous mentirai pas. Le film reste une étrange curiosité qui vaut qu'on jette un coup d'oeil si vous aimer le bizarre et le fantastique jeunesse rétro, mais vous risquez, si vous êtes comme moi, d'être déçu. J'aurais aimé voir le film accompagné d'enfants, pour voir leur réactions, pour voir si un enfant peut faire abstraction de ces défauts, et aimer ce film. Si vous le faites, j'aimerais beaucoup avoir les critiques de vos enfants, partagez-les avec nous!

Le téléfilm fut diffusé sur la chaîne française France 3 le 25 décembre 1981 pour la première fois. Dans le cadre de Ciné-Cadeau, il fait partie de l'époque où l'on diffusait beaucoup moins de dessins animés et plus de film tourné en prise de vue réelle. Il a fait partie de la programmation des fêtes de Radio-Québec qu'une seule fois (heureusement), en diffusion le jeudi 23 décembre 1982, le lendemain de ma naissance. Je ne vous le suggère pas, mais si vous aimez les défis, et si ça vous démange de me contredire... gâtez-vous! Bon visionnement!

FICHE TECHNIQUE
Année: 1981
Première diffusion à Ciné-Cadeau: Jeudi 23 decembre 1982
Durée: 90 min.
Pays: France
Réalisateur: Gabriel Axel
Scénario: Jacques Chabanne (adaptation), Maurice Maeterlinck (piece)
Acteurs principaux: Romain Trembleau, Virginia Arzul, Bibi Andersson, Leslie Caron, Suzanne Flon, Claude Pieplu, Renee Faure, Dominique Constanza, Patrick Prejean
Produit par: France 3
Synopsis: A la veille de Noel, Tyltyl et Mytyl, les deux enfants d'un bucheron s'endorment, sachant qu'ils seront prives de cadeaux a cause de la grande pauvrete de leur pere. Une fee leur rend visite et les entraine a la recherche de l'oiseau bleu, messager du bonheur. Avec un diamant magique, les deux enfants font un merveilleux voyage a travers la vie visitant ainsi le Pays du souvenir, le Palais de la nuit et le Jardin du bonheur.





******


Nous avons été oiseaux

Ce film a été très difficile à retracer. Tout d'abord parce que le court-métrage était diffusé à une époque où Radio-Québec avait cru bon couper les génériques des films, croyant à tort, que ça n'intéresse pas les enfants. Mais en plus, les télé-horaire ont fait des fautes d'orthographes dans le nom du réalisateurs, en plus de ne pas connaître l'année de production.

Heureusement, le cahier Télé+, de l'édition du samedi du journal La Presse a fourni suffisament de détails pour aider à sa recherche. Mais j'ai quand même du traduire du russe pour trouver de quel film il s'agissait dans la filmographie du réalisateur russe Garri Bardin (et non G. Bardine comme le dit le journal). Quoi qu'il en soit, je suis très heureux de vous partager ce merveilleux court-métrage que j'aime beaucoup. Son style visuel est unique et son animation extraordinaire. Un film qui mérite d'être découvert.


FICHE TECHNIQUE
Titre original: Прежде мы были птицами (Prezhde my byli ptitsami)
Titre alternatif: Before we were birds

Année: 1982
Première diffusion à Ciné-Cadeau: Jeudi 3 janvier 1985
Rediffusion à Ciné-Cadeau: 2 janvier 1986
Durée: 16 min.
Pays: Union Soviétique
Réalisateur: Garri Bardin
Scénario: Yuri Entin, Garri Bardin
Musique: Pablo de Sarasate 
Produit par: Soyuzmultfilm
Synopsis: Une légende gitane voulant qu'une vie paresseuse et oisive prive l'homme de ses ailes.



******


BONUS:
Une nuit a l'école

Un téléfilm québécois très recherché, comme un vague souvenir dans nos mémoires, mettant en vedette Jessica Barker et Vincent Bolduc. Un film qui m'a très souvent été demandé par les internautes. Je vous le partage enfin, et vous le suggère fortement! Vos enfants vont adorer, et vous adorerez le revoir!

FICHE TECHNIQUE
Année: 1991
Durée: 47 min
Pays: Canada
Réalisateur: Alain Chartrand
Scénario: Diane Cailhier
Acteurs: Jessica Barker, Vincent Bolduc
Produit par: Cléo 24
Synopsis: Deux enfants restent prisonnier dans l’école au premier jour des vacances de Noël.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire