dimanche 18 décembre 2016

Robinson Crusoé / Charlie Brown

Robinson Crusoé

L'histoire de Robinson Crusoé, tout le monde la connait. Mais peu de gens savent que le roman de Daniel Defoe, publié en 1719, est inspiré de l'histoire vraie de Alexandre Selkirk. Il était un garçon indiscipliné qui débuta sa carrière de marin en 1695. En 1703, il devient navigateur pour une expédition sous la direction du capitaine Thomas Stradling. Suite à une campagne décevante, le capitaine Stradling fait escale aux îles Juan Fernandez, au large de Valparaíso pour approvisionner le bateau en bois et en eau avant de retourner en Angleterre en octobre 1704. Comme le bateau était grandement endommagé, Selkirk veut le réparer. Mais devant le refus obstiné du capitaine Stradling, sur un coup de tête motivé par la colère, Selkirk refuse de poursuivre le voyage et et exige qu'on le laisse sur l'île Mas-a-Tierra, dans l'archipel Juan Fernández, à 600 km des côtes chiliennes. Il essaya de convaincre quelques-uns de ses compagnons d'équipage de déserter avec lui en restant sur l'île. Son plan reposait sur l'hypothétique passage d'un autre bateau qui leur viendrait en aide. Personne ne s'engage avec lui dans l'aventure. Le capitaine Stradling exauça le vœux d'Alexander Selkirk et l'abandonna sur l'île de Juan Fernandez, trop heureux de se débarrasser d'un officier mêlé à toutes les tentatives de mutinerie depuis le départ d'Angleterre. Ce n'est que lorsqu'il se retrouve seul sur l'île que Selkirk réalise les conséquences de sa demande. Il tente sans succès de convaincre le capitaine de le laisser rembarquer. En réalité, il eut raison de ne pas poursuivre le voyage sur le navire car le bateau coula, noyant la majorité de l'équipage, comme il l'avait prédit.
Selkirk vécu quatre ans et douze jours sur l'île, sans aucune compagnie humaine. Tout ce qu'il possédait sur l'île était un mousquet, de la poudre à canon, des outils de charpentier, un couteau, quelques vêtements et de la corde. Avec le temps, il s'installa une cabane, apprivoisa chats et chiens sauvages (qui le protégeaient des rats), et se nourrissait de crustacés, de chèvres, de navet et de choux. Il dut apprendre à chasser autrement qu'avec son mousquet, comme sa réserve de poudre à canon descendait rapidement. Au bout de deux ans, il aperçoit un navire et lui fait signe pour être sauvé. Mais c'est un navire espagnol et leur intention est plutôt de le pendre comme pirate. Heureusement, Selkirk réussit à se cacher à temps. Il doit ensuite patienter deux autres années avant d'être sauvé par William Dampier, le 2 février 1709. Selkirk fut d'une grande aide en chassant pour l'équipage et soignant les malades atteint de scorbut. Il devient un ami très proche de Dampier. Au retour en Angleterre, il deviendra célèbre après que l'auteur Richard Steele ait écrit son histoire et l'eut publiée dans le journal The Englishman le 3 décembre 1713. L'histoire raconte qu'il ne se remettra jamais complètement de son aventure sur l'île; il passe la majeure partie de son temps en solitaire et est très mal à l'aise en présence d'autres gens. Il s'installe même une cabane sur les terres de son père, pour y vivre. Il reprend finalement le large à bord d'un négrier et meurt de la fièvre jaune en 1721.
C'est de cette histoire dont l'auteur Daniel Defoe s'inspira librement pour écrire le premier roman d'aventure anglais, Robinson Crusoé. La toute première adaptation à l'écran fut réalisée par nul autre que George Méliès en 1902. L'adaptation animée qui nous intéresse aujourd'hui est une coproduction entre la Roumanie et l'Italie et fut réalisée par Francesco Maurizio Guido (aussi connu sous son pseudonyme Gibba). Anecdote pour les adultes... il participa aussi au design du film d'animation érotique King Dick, mais restons sérieux...

Robinson Crusoé est un excellent long métrage d'animation, drôle et surprenant, dans un style de dessins qu'on ne voit plus du tout de nos jours. Si comme pour moi, ce film était pour vous comme un sombre souvenir lointain, vous aimerez le redécouvrir avec vos tout petits. Il ne fut diffusé à Ciné-Cadeau qu'une seule fois, le lundi 31 décembre 1984, et c'est très dommage. Il aurait mérité une rediffusion. Bon visionnement!

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Il racconto della giungla
Année: 1973
Première diffusion à Ciné-Cadeau: Lundi 31 decembre 1984
Durée: 88 min
Pays: Italie / Roumanie
Réalisateur: Francesco Maurizio Guido (alias Gibba)
Scénario: Daniel Defoe, Alan Thornton, Alberto Chimenz, Francesco Maurizio Guido, Victor Antonescu, Alan Thornton
Produit par: Corona Cinematografica, Animafilm Studio, IFE
Synopsis: Les aventures de Robinson, qui fait naufrage sur une île déserte, accompagné par un chien, 2 chats et un perroquet. Ils s'installent sur l'île, mais il réalise rapidement qu'il n'est pas seul...



******

Charlie Brown
La réunion de Snoopy

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Snoopy’s Reunion
Titre alternatif: Those Were the Days, Charlie Brown
Année: 1991
Durée: 24 min.
Pays: USA
Réalisateur: Sam Jaimes
Scénario: Charles M. Schulz
Produit par: Charles M. Schulz Creative Associates, United Media Productions
Synopsis: Pour egayer Snoopy, Charlie Brown lui organise une reunion avec les membres de sa famille.

*** RETOUR D'UN DISPARU ***
Joyeux Noël Charlie Brown

TÉLÉCHARGER LE FILM
AVI / 137mo
Cliquez ici pour lire le texte de l'an dernier


******

BONUS:
Bibi et Genevieve: Noël

Année: 1991
Pays: Canada
Durée: 60min
Produit par: Canal Famille

2 commentaires: