vendredi 11 décembre 2015

La clef d'or / S.O.S. Fantôme / Super Mario Bros

La clef d'or

Oh wow! Quel film fabuleux je viens de découvrir! Je ne me souviens pas avoir vu celui-ci quand j'étais jeune (je suis né un 22 décembre "82, les dates ne concordent pas pour moi) et c'est dommage car j'aurais adoré le voir étant enfant. Quel film magique en tout point!"La clef d'or" est un film fantastique de la Roumanie, réalisé par Elisabeta Bostan en 1968. Elle réalisa plus de 25 films du même genre entre 1956 et 1991. Paramount achète ensuite les droits, remonte le film et le traduit à sa façon pour le distribuer aux États-Unis et en Australie, sous forme de forfait de films jeunesse aux côtés d'autres titres pour diffuser en salles en 1971, étrangement commandité par Xerox. Mais Elisabeta Bostan devint très bon amie avec le réalisateur québecois Rock Demers, qui voyageait régulièrement outre-mer à la recherche de films magiques à distribuer, ou de scénarios jeunesse à produire. La compagnie Faroun (que l'on peut voir dans le générique d'intro) est en fait une des compagnies de distribution lancées par Rock Demers en 1965. Éventuellement, il créa aussi "La Fête" et, en association avec plusieurs réalisateurs européens, lança la collection des "Contes pour tous" (La guerre des tuques, La grenouille et la baleine, Opération Beurre de Pinottes, Les aventuriers du timbre perdu...), qui seront à jamais des classiques du cinéma jeunesse québecois.



C'est donc grâce à M. Demers si nous avons eu droit à une version française de "Tinerete fara batrînete", qui se traduit du roumain par "La jeunesse sans vieillesse". Il fut traduit par Sonolab, au Québec, avec les voix d'André Montmorency, Benoit Marleau, Yvon Dufour, Élizabeth Lesieur, Roland Chenail, Ulric Guttinger, Vincent Davy, Diane Arcand et Luc Durand.

Le narrateur débute en nous présentant le personnage principal sans nom: "Il y a de cela très très longtemps, 3 fées avaient présidé à la naissance d'un enfant. Elles avaient prédit que ce garçon aurait le courage et la force de cent hommes; qu'il réparerait le mal et ferait éclater la vérité; qu'il serait très bon pour les gens qu'il rencontrerait; qu'il comprendrait toute chose; enfin que son destin serait extraordinaire." Déjà, je m'associais au héros... haha, non pas tout à fait, mais cette présentation est prometteuse d'une grande aventure fantastique!

Un homme très brave non nommé part à l'aventure en quête du royaume de l'éternelle jeunesse pour atteindre l'immortalité. Sur sa route, il rencontrera plusieurs personnages tels qu'un géant tournant la grande roue du temps, une sorcière, des fées, mais surtout le prince du mensonge qui fera tout pour lui mettre des bâtons dans les roues tout au long de son voyage. Il rencontrera aussi une princesse, qu'il épousera, bien entendu!

"La clef d'or" est un merveilleux conte de fées racontant que la vérité et les cœurs purs vaincront toujours le roi des mensonges et les embûches auxquelles on doit faire face au cours de notre vie: le temps, la nature... Un film aux qualités impressionnantes, pour l'époque, mais aussi pour sa provenance et son maigre budget. Il fait partie d'une longue tradition de films fantastiques, très populaires en Europe de l'Est et durant l'Union Soviétique. Les effets spéciaux, pourtant d'un temps révolu, sont si charmants qu'il est presque impossible de ne pas tomber en amour avec ce trésor du cinéma roumain. Notre courageux héros va galoper dans le ciel à dos de son cheval magique, atteindre le château en courant sur un arc-en-ciel, soulever des pierres énormes, prendre contrôle de la sorcière grâce à une flûte envoûtée, se faire pourchasser à cheval par les chevaliers du mensonge et plus encore! On peut comparer ce long métrage à une pièce de théâtre jeunesse ou un grand opéra, mais le tout arboré de décors et de magie grandioses. Bien sûr que le design a pris de l'âge comparé aux productions d'aujourd'hui, mais c'est exactement ce qui fait le charme charismatique du film, son look kitsch des années 60 indémodable! On n'en fait pu des films comme ça et c'est très dommage! Un chef d’œuvre fantastique à découvrir ou redécouvrir!

La clef d'or a fait partie de la programmation de Ciné-Cadeau dès sa création en 1981, plus précisément le mercredi 30 décembre. Par la suite, il fut rediffusé en 1983 et en 1985. Je n'ai pas trouvé d'information au sujet d'une distribution en France, il semble qu'il soit plus que méconnu chez nos cousins français.

FICHE TECHNIQUE
Titre original: Tinerete fara batrînete
Titre alternatif: Kingdom in the clouds, Youth without youth
Année de sortie: 1968
Première diffusion à Ciné-Cadeau: mercredi 30 décembre 1981
Rediffusion à Ciné-Cadeau: 27 décembre 1983, 21 décembre 1985
Durée: 87 min.
Pays: Roumanie
Réalisateur: Elisabeta Bostan
Scénario: Elisabeta Bostan, Petre Ispirescu,  (d'après le roman de Ion Creanga)
Musique: Temistocle Popa (version roumaine), Robert Braverman (version américaine)
Produit par : Filmstudio Bucuresti
Synopsis: Un jeune homme part à la recherche du pays de l'éternelle jeunesse. Sur sa route semée d'embûches, il rencontre une princesse qu'il épouse. Mais une fois la contrée magique atteinte, voilà que notre héros boit l'eau d'une source interdite…



*****

Bonus *HORS-SÉRIE* du jour:
S.O.S. Fantôme: Joyeux Noël

Titre original: The Real Ghostbusters
Titre original de l'épisode: Christmas marks the spot
Date de sortie de l'épisode: 13 décembre 1986

Super Mario Bros Super Show:
Le Père Koopa

Titre original de l'épisode: #29. Koopa Klaus
Date de sortie de l'épisode: 23 octobre 1989

Super Mario Bros Super Show - Le Père Koopa (Noël) par RetroToonAddict

1 commentaire:

  1. J'ai dû voir celui-là lors de sa première diffusion. Je suis né en 1977. Du temps où on nous présentait des films obscurs à Ciné-Cadeau.

    RépondreEffacer