jeudi 8 décembre 2016

Saxane à l'école des sorcières

Saxane à l'école des sorcières

Peu s'en souviennent, mais dans les débuts de Ciné-Cadeau, on diffusait beaucoup de longs métrages avec des acteurs. Bien entendu il y a toujours eu des dessins animés à Ciné-Cadeau -- d'ailleurs, le premier long métrage animé présenté dans la programmation était "Les 12 travaux d'Astérix". C'est pour la saison 84-85 que Radio-Québec ne programma que du dessin animé. Les quelques films avec acteurs qui ont été présentés étaient surtout des films fantastiques internationaux et ils sont aujourd'hui très difficiles à trouver en version française. Je les considère comme de précieuses raretés, dont la majeure partie m'échappe encore après des années de recherche. Les trouverai-je un jour...
 
Grâce à d'autres amis collectionneurs, occasionnellement, on me fait cadeau d'une perle rare au parfum de boules à mites, et c'est le cas du long métrage souvenir du jour.

"Saxane à l'école des sorcières" est une comédie tchécoslovaque réalisée par Václav Vorlíceken 1972 et destinée au jeune public. Le film fut un succès en son pays, mais n'est pas aussi connu que certains de ses homonymes locaux tels que "Morgiana" ou "La belle et la bête". Vorlíceken a réalisé une suite en 2011, mais le film n'a pas eu le succès escompté, pas plus financier qu'artistique.

Ce qui m'a accroché avant tout, c'est la musique. La bande son de jazz psychédélique aux accents 70's est composé par Angelo Michajilov et a a été rééditée en CD en 2010 par le label anglais Finders Keepers. Cette année-là, le label a sorti une grande collection de bandes son essentielles de films tchèques à succès, telles que "Valerie and Her Week of Wonders" et "The Cremator". La pièce thème "Saxana", interprétée par Petra Cernocka, fut un grand succès populaire localement lors de l'année de sa sortie.




On reconnait (si on a connu) le flair pour le fantastique que le cinéma tchèque maîtrisait si bien dans les années 70. Selon mes recherches, l'histoire de Saxane ne semble pas provenir d'une fable ou un conte de son pays, bien que le réalisateur ait travaillé à des adaptations de contes classiques sur grand écran, mais on sent malgré tout cette ambiance féérique que seules les bonnes vieilles fables semblent faire éclore. On sent aussi qu'une des influences primaires des scénaristes est probablement Astrid Lindgren, auteure et créatrice du personnage célèbre de Fifi Brindacier. On sent bien l'emprunt de certains traits du personnage de Fifi Brindacier pour créer Saxane: l'indépendance, l'improvisation et l'audace.

Les acteurs sont tous très impliqués et ça se sent, particulièrement pour Saxane. Le jeu est très bon, quoi qu'exagéré, mais c'est exactement ce qui définit le style des comédies "slapstick" et c'est exactement ce qu'est ce long métrage. Le terme anglais "slapstick" définit la comédie qui est jouée de façon très exagérée, presque clownesque. On comprend vite que la sorcellerie est un prétexte pour installer les gags, qui inondent l'écran pour toute la durée du film. Contrairement aux films fantastiques d'Europe de l'Est de l'époque, il n'y a aucune propagande politique, et heureusement. Les Russes et les Allemands, dans les années 70, ne pouvaient s'empêcher d'en mettre partout, et vous devinez que ça gâchait amèrement le côté magique et enchanteur des contes de fées. C'est une qualité précieuse que possédait la Tchécoslovaquie, qualité qui fait la différence entre leur cinéma fantastique et celui de leurs voisins, et qui explique pourquoi on le célèbre encore aujourd'hui.

Les blagues, les effets spéciaux et les décors ne vieillissent pas tous très bien, mais dans l'ensemble, "Saxane à l'école des sorcières" est un excellent divertissement familial, qui est une belle porte d'entrée vers le cinéma tchécoslovaque. Et il n'est pas surprenant que Radio-Québec l'ait sélectionné pour le diffuser le soir du jeudi 29 décembre 1983. Mais comme c'était le début de la fin des films avec des acteurs dans la programmation de Ciné-Cadeau, il n'aura pas droit à une rediffusion dans l'ambiance du temps des fêtes. Une belle découverte, et j'ai très apprécié mon visionnement! Je vous souhaite la même chose!




FICHE TECHNIQUE

Titre original: Dívka na kosteti
Titre alternatif: The Girl on the Broomstick
Année: 1972
Première diffusion à Ciné-Cadeau: Jeudi 29 decembre 1983
Durée: 76 min.
Pays: Tchekoslovaquie
Réalisateur: Václav Vorlícek
Scénario: Hermína Franková, Milos Macourek, Václav Vorlícek
Doublage français: Nicole Fontaine, Béatrice Picard, Ronald France, Luc Durand, André Montmorency, Louise Rémy, Luis De Cespedes
Produit par: Filmové studio Barrandov
Synopsis: Une apprenti sorcière, Saxane, se montre mauvaise élève à l'école de sorcellerie. On lui impose comme punition une retenue de trois cents ans. Le vieux concierge chargé de la surveiller lui ayant parlé du monde des humains, Saxane décide d'y aller faire un tour. Surgie abruptement dans une petite ville, elle est traitée comme une adolescente et doit encore aller à l'école où elle fait de nombreuses découvertes et suscite divers incidents bizarres. Le concierge, qui l'a suivie, a fort à faire pour réparer ses bêtises.








******

BONUS:
Rupert et le Père Noël

Titre original: Rupert and Santa Claus
Année: 1995
Pays: Royaume-Uni
Produit par: Nelvana studios


Rupert et le père Noël par RetroToonAddict


1 commentaire:

  1. Je me souviens de ce film! Vaguement mais je m'en souviens. C'était un peu le contre Harry Potter: une jeune sorcière qui allait dans le monde des "normaux".

    RépondreEffacer